La beauté, c’est l’harmonie du hasard et du bien.
Simone Weill ; La pesanteur et la grâce (1940-1942)